Paris
Société
Par Christophe Rigaud
Publié le 09/05/2019 à 16:00

Vers un code de bonne conduite pour les trottinettes à Paris

Les opérateurs parisiens de trottinettes électriques et la ville de Paris vont signer lundi 13 mai une charte de bonne conduite pour tenter de remettre de l'ordre sur les trottoirs de la capitale.

Depuis un an, les mobilités en flotte libre, comme les trottinettes électriques, se développent à grande vitesse dans l’espace public parisien. Au risque de créer un sentiment d’anarchie dans les rues… et sur les trottoirs.  

La ville de Paris a décidé de ne pas attendre la loi d’orientation des mobilités pour tenter de remettre de l’ordre dans les rues de la capitale. Une amende de 135 euros pour la circulation sur les trottoirs est déjà en vigueur et une redevance d’occupation est déjà imposée aux opérateurs. 

Depuis l’arrivée de ces nouveaux moyens de locomotion à Paris, la mairie a réuni à plusieurs reprises les opérateurs de trottinettes électriques. Ces réunions ont permis d’aboutir à une charte de bonne conduite, qui en plus des différentes mesures liées à la sécurité et au bon partage de l’espace public annoncées par la ville en mars dernier, « engage les opérateurs à mettre en place les dispositions nécessaires à un usage maîtrisé et durable des trottinettes électriques ».

 Lundi 13 mai, Christophe Najdovski, adjoint à la Maire chargé des transports, et Jean-Louis Missika, adjoint à la Maire chargé de l’urbanisme, réuniront l’ensemble des opérateurs parisiens pour signer une charte de bonne conduite avec un certain nombre d’engagements..