Paris
Société
Par Quentin Mauclaire
Publié le 11/06/2018 à 14:15

Vélib' : des lettres de licenciements pour des employés de Smovengo

Alors que le service des nouveaux Vélib' est toujours à l'agonie, l'opérateur Smovengo a décidé de licencier certains de ses employés en grève.

Le bruit courait depuis quelques semaines : les employés de la société gérante des nouveaux Vélib', Smovengo, en grève depuis le 17 avril, ont reçu leur lettre de licenciement ce week-end. En tout, une trentaine de personne aurait été priée de quitter l'entreprise. Face aux difficultés d'installation des Vélib' nouvelle génération, Smovengo avait dû faire face à une grève de certains de ses employés. Le 14 mai dernier, le tribunal de Paris avait jugé la grève "illicite" faute de préavis. Malgré la décision juridique, les employés avaient choisi de continuer leur mouvement, estimant qu'ils ne leur avait pas été notifié clairement de reprendre le travail. Malgré ces lettres de licenciement, les employés compteraient saisir le conseil des prud'hommes, comme l'explique au Figaro Thierry Renard, avocat de six grévistes.