Paris
Société
Par Christophe Rigaud
Publié le 10/05/2019 à 11:12

Trottinettes à Paris : quelles sont les règles ?

L’arrivée massive des trottinettes à Paris a bouleversé la circulation dans les rues et sur les trottoirs de la capitale. Pour éviter l’anarchie, il y a maintenant des règles à respecter. On vous dit tout.

Circuler et stationner en trottinette à Paris… ça s’apprend. Les trottinettes électriques entreront d’ailleurs dans le code de la route d'ici septembre 2019. Mais avant cela, quelques règles de sécurité routière sont à connaître avant de se lancer à la conquête des rues de la capitale. Un respect mutuel des règles de vie sont donc à suivre avec attention. 

En trottinette, il convient de respecter les mêmes règles qu’observent la plupart des cyclistes à savoir :

  • on ne roule pas sur les trottoirs et on respecte le code de la route (s'arrêter au feu rouge notamment…). La circulation d'une trottinette électrique sur un trottoir peut vous coûter une amende de 135 euros.
  • interdiction de conduire une trottinette électrique pour les moins de 8 ans
  • obligation pour les moins de 12 ans de porter un casque (port du casque reste recommandé)
  • interdiction de conduire à deux (« c’est un engin à usage exclusivement personnel »)
  • interdiction de porter des écouteurs ou casque audio en conduisant
  • interdiction de rouler en trottinette débridée (ou qui roule à plus de 25km/h)

Après vous être déplacé en toute sécurité, reste à vous garer. S’il y a un emplacement réservé à proximité, c’est là qu’il faut déposer sa trottinette. La ville de Paris explique qu’un emplacement réservé est identifié par de la peinture au sol : « un rectangle blanc avec du marquage pour délimiter les différents véhicules. Là où le marquage au sol indique « vélo », initialement prévu pour les vélos en free-floating, les trottinettes peuvent stationner ».

S’il n’y en a pas, et en attendant que ces emplacements soient réalisés dans tua capitale, les trottinettes peuvent se garer sur les emplacements de stationnement deux-roues gratuitement.

En dernier recours, explique la ville, « le stationnement sur trottoir est toléré en faisant preuve de bon sens : il ne doit pas perturber le cheminement des piétons ».

Dans la capitale, 9 opérateurs proposent actuellement des trottinettes électriques en libre-service, soit un peu plus de 15.000 engins ! Lundi 13 mais, ces opérateurs signeront avec la ville de Paris« une charte de bonne conduite » pour remettre de l’ordre dans les rues de la capitale.