Paris
Société
Par Quentin Mauclaire
Publié le 11/06/2018 à 15:55

PSA ou Renault pour remplacer les Autolib' à Paris ?

Alors que l'ère des Autolib' semble peu à peu toucher à sa fin, Renault, PSA ou encore BMW seraient prêts à reprendre en main le service de voiture en libre-service dans la capitale.

Vivons-nous les dernières heures d'Autolib' à Paris ? Le système de location de voitures de Vincent Bolloré pourrait être mis sur la touche avant la fin de son contrat en 2023. La raison ? Le naufrage économique du service avec un déficit qui pourrait atteindre les 293 millions d'euros d'ici la fin du mandat d'Anne Hidalgo. Un désaccord oppose la Ville et Vincent Bolloré, ce dernier affirmant qu'il est prévu de ne pas avoir à payer plus de 60 millions d'euros de dette.

 

PSA ou Renault prêts à sauter sur l'occasion ?

 

De ce fait, la Ville de Paris réfléchit à la reprise du service, ou du moins, à des solutions d'avenir. L'autopartage en free-floating retiendrait l'attention de la maire, Anne Hidalgo. Le free-floating est un service en pleine expansion puisqu'il permet de louer et garer un véhicule n'importe où, ce qui annoncerait la fin des bornes en libre-service. Plusieurs constructeurs se sont déjà positionnés pour prendre la relève des Autolib'. Parmi eux, le constructeur allemand BMW et les français Renault et PSA. Le plus à même de fournir le meilleur service semble être PSA. Peugeot utilise en effet déjà ce service à Lisbonne et à Madrid. S'il est désigné comme repreneur, le groupe PSA pourrait déployer environ 1 000 véhicules sur l'ensemble de la capitale avant, éventuellement, d'attendre sa zone de free-floating à la banlieue parisienne.