Paris
Société
Par Christophe Rigaud
Publié le 07/03/2019 à 14:37

Privatisation d’ADP : les départements franciliens candidats

Sept départements franciliens ont proposé d’entrer au capital des Aéroports de Paris à hauteur de 29,9 %.

Les départements d’Ile-de-France montent au créneau face au projet de privatisation d’Aéroports de Paris (ADP). Selon le quotidien Les Echos, les sept départements franciliens ont déposé un dossier de candidature pour entrer au capital des Aéroports de Paris. Ils se porteraient acquéreurs de 29,9 % des titres sur les 50,5 % que possède l’Etat. 

L’entrée surprise de l’Etat néerlandais dans le capital d’Air France a été l’élément déclencheur pour les présidents des Conseils départementaux qui souhaitent « pouvoir en toutes circonstances, peser sur les décisions en interne », rapporte Les Echos. 

Mais rien n’est joué. Les modalités de la cession des parts de l'État n'ont pas encore été fixées par la loi, et le texte ayant été retoqué par le Sénat avant son prochain passage devant l'Assemblée nationale. Trois options sont sur la table selon l’AFP : « une vente à un seul acteur, une vente à des acteurs diversifiés ou une vente d'une partie seulement des actions de l’État. » L’investissement des départements d’Ile-de-France pour entrer au capital d’ADP se porterait à 3 milliards d’euros.