Paris
Economie
Par Quentin Mauclaire
Publié le 13/03/2018 à 11:25

Privatisation d'ADP : la Région et les départements veulent être consultés

Premiers impactés par la privatisation des aéroports de Paris, la Région et les sept départements d'Ile-de-France demandent à être partie prenante dans la décision du gouvernement.

Alors que le gouvernement semble avoir pris la décision de se retirer du capital des aéroports de Paris, la Région et les sept départements d'Ile-de-France veulent être pris en compte dans la concertation pouvant mener au désengagement de l'Etat. Dans un communiqué, ils "demandent à être partie prenante de tout processus".

 

Ces collectivités territoriales attendent de l'Etat que "les profits futurs retirés par l'actionnaire public de référence d'ADP soient affectés au financement des transports publics en Ile-de-France". Si la loi pacte doit passer entre les mains du conseil d'Etat le 16 mars prochain, la Région et les sept départements d'Ile-de-France ne comptent pas subir cette privatisation sans réagir. En interpellant le gouvernement, les collectivités territoriales veulent initier un dialogue constructifs, pour un partenariat "gagnant-gagnant".