Paris
Société
Par Christophe Rigaud
Publié le 14/05/2020 à 11:16

Prime vélo électrique en Ile-de-France : comment ça marche ?

Depuis début 2020, Île-de-France Mobilités a mis en place une aide à l’achat de vélos électriques. Cette prime, pouvant aller jusqu’à 600 euros, devraient intéresser plus d’un Francilien à l’heure du déconfinement.

Crainte d’emprunter les transports en commun, nouvelles pistes cyclables… le vélo a le vent en poupe en pleine crise sanitaire. En Ile-de-France, une aide de la région a été mise en place depuis quelques mois pour l’achat d’un vélo à assistance électrique ainsi que les vélos cargos avec ou sans assistance. Une prime pour les Franciliens, quel que soit votre lieu de résidence dans la région.

Quels vélos sont concernés ?

- Vélo classique à assistance électrique neuf,

- Vélo cargo avec ou sans assistance électrique neuf : biporteur, triporteur, longtail, …

- Des accessoires de sécurité : panier, casque, antivol peuvent également être subventionnés si ces derniers sont présentés sur la même facture que le vélo.

Quel est le montant de l’aide ?

L’aide à l’achat d’un vélo électrique d’Île-de-France Mobilités est différenciée selon le type de vélo :

- Vélo classique à assistance électrique + accessoires : 50 % maximum du prix d’achat TTC du vélo et des accessoires de sécurité) dans la limite d’une aide de 500 €,

- Vélo cargo sans assistance électrique + accessoires : 50 % maximum du prix d’achat TTC du vélo et des accessoires de sécurité) dans la limite d’une aide de 500 €,

- Vélo cargo avec assistance électrique + accessoires : 50 % maximum du prix d’achat TTC du vélo et des accessoires de sécurité) dans la limite d’une aide de 600 €.

Comment bénéficier de l’aide ?

Pour pouvoir bénéficier de l’aide à l’achat d’un vélo auprès d’Île-de-France Mobilités, vous devez :

- Être une personne physique,

- Être majeur (ou mineur émancipé) et habiter en Île-de-France,

- Avoir acheté un vélo neuf à partir du 1er décembre 2019 et conforme à la réglementation en vigueur,

- S’engager à ne pas revendre le vélo pendant une durée de 3 ans,

- Ne pas avoir déjà bénéficié de la même aide d’Île-de-France Mobilités,

- Avoir demandé les aides financières locales si elles existent avant de faire la demande faite à Île-de-France Mobilités,

Vous devez ensuite vous connecter sur la plateforme et compléter le formulaire de demande en ligne.