Paris
Société
Par Christophe Rigaud
Publié le 05/10/2020 à 08:24

Paris et la petite couronne en alerte maximale : ce qui va changer

La capitale Paris et sa proche banlieue basculent en "zone d'alerte maximale" en raison de la circulation active du Covid-19. Bars, restaurants, universités… quels changements pour les Franciliens ?

De nouvelles restrictions sont annoncées pour Paris et les trois départements de petite couronne, Hauts-de-Seine (92), Seine-Saint-Denis (93) et Val-de-Marne (94), qui passent ce lundi en « zone d'alerte maximale ». La décision n’est pas une surprise au vu de la dégradation des indicateurs de circulation du Covid-19 en Ile-de-France, mais le passage en rouge écarlate de la capitale et de sa proche banlieue va entraîner quelques changements dans le quotidien des Franciliens :

• Les bars vont fermer pendant au moins 15 jours à compter de mardi,

• Les restaurants devraient pouvoir rester ouverts en suivant un « protocole strict » limitant à 6 le nombre de personnes par table,


• Les universités et établissements de formation ne pourront accueillir que 50 % des effectifs par rapport à leur capacité d’accueil maximale,


• Interdiction de rassembler plus de 10 personnes en même temps sur la voie publique, dans les parcs ou les jardins,

• Interdiction de rassembler plus de 1000 personnes en même temps,

• Fermeture des foires, des salons et des événements se tenant sous des grandes tentes,

• Centres commerciaux et grands magasins restent ouverts mais doivent strictement respecter le protocole sanitaire (1 client pour 4m²),

• Les salles de sports, gymnases et salles des fêtes restent fermées,

• Le télétravail a été de nouveau « extrêmement recommandé ».