Paris
Environnement
Par Christophe Rigaud
Publié le 19/05/2020 à 10:13

Les forêts franciliennes, poumons verts du déconfinement

Les 39 forêts d’Ile-de-France ont rouvert au public. Plus de 15.000 hectares d’espaces verts sont désormais accessibles pour s’aérer les poumons… et l’esprit.

Après 2 mois de confinement, les forêts d’Ile-de-France accueillent de nouveau les promeneurs et les sportifs. Depuis le 11 mai, après accord préfectoral, l’Agence des Espaces Verts de la Région Île-de-France a décidé de rouvrir la totalité des forêts publiques dont elle a la gestion. Parmi ces espaces, on compte 39 forêts régionales plus particulièrement aménagées pour l'accueil du public. Il s’agit, par exemple, des forêts de Ferrières (Seine-et-Marne), Bondy (Seine-Saint- Denis) ou Rougeau-Bréviande (Essonne et Seine-et-Marne). Voir la liste complète ici.

Ces forêts représentent des espaces de respiration pour les Franciliens dans le cadre du déconfinement. Toutes les précautions sont prises pour garantir le respect des gestes barrières afin de protéger les Franciliens (affichage des gestes barrières sur site, contrôle par les brigades équestres, etc.). Par ailleurs, afin de limiter au maximum le risque sanitaire, il est rappelé que seules les activités de promenade (au maximum 10 personnes ensemble) ou de pratiques sportives individuelles sont autorisés à ce stade. Toutes les infos pratiques sont accessible ici.
 
Dans la continuité de ces premières réouvertures, la région Île-de-France a demandé au préfet de région l'autorisation d'ouvrir dans les meilleurs délais les 12 îles de loisirs dont elle assure la gestion, afin de faire profiter les Franciliens d'espaces verts supplémentaires. Là encore, et afin de limiter les risques sanitaires, ces îles ne seraient, dans un premier temps, ouvertes au grand public que pour des activités de promenade ou de sport individuel.