Boulogne-Billancourt
Société
Par LEFEBVRE Mélanie
Publié le 30/01/2020 à 13:50

Le prix Chorus fête ses 10 ans le 26 mars à la Seine Musicale

Qui succédera à Oktober Lieber en remportant le prix Chorus en 2020 ? Jeudi 26 mars à 17h à La Seine Musicale, pour les 10 ans du prix Chorus, ce sont 6 groupes qui se produiront en public et devant un jury de professionnels pour tenter de l’emporter et d’obtenir un soutien et une aide professionnelle dans le developpement de leur carrière. 


Le Prix Chorus est organisé par le Département des Hauts-de-Seine dans le cadre du Festival Chorus qui se déroulera du 25 au 29 mars à La Seine Musicale. A l’affiche du festival, des artistes confirmés tels que Booba, Ibrahim Maalouf, Joey Badass, Kalash, Zola, Arsenik...mais aussi les jeunes talents, candidats au prix Chorus. 


Il s’agit d’un dispositif de repérage des nouveaux talents des musiques actuelles à rayonnement national qui récompense un groupe ou un artiste et le soutient dans le développement de sa carrière. Les gagnants obtiennent un prix en aide professionnelle d’un montant de 10 000 euros. 


En 10 ans, les sélections ont notamment permis de découvrir des artistes comme : Christine And The Queens, Hyphen Hyphen, Concrete Knives, Feu! Chatterton, Chill Bump, Jabberwocky Clément Bazin ou encore Inüit. 


Cette année, les 6 groupes retenus sont : 

Terrier 

Entre Slam et voix saturée, Terrier pose un chant brut, inspiré de la mélancolie d'une certaine chanson française à la Renaud ou Brel... Le tout sur des arrangements modernes oscillants entre pop et Hip Hop. Un style incisif et agressif qui a tout d'un King Krule français !


Fils Cara 

Fils Cara n'est rien d'autre que l'enfant de sa mère. Fils Cara c'est la masse aux diamants. Mi-brut, mi-écrit, la sub pop du môme exigeant tisse la langue et les chaleurs électriques de la trap et du rock. Sortie prochaine d'un EP chez le label Microqlima.


Taxi Kebab 

Taxi Kebab est la rencontre entre synthétiseurs et boîte à rythme, guitare modulée, buzuq amplifié et chants scandés en darija. Influencée par un héritage culturel et familial, Lea Jiqqir (chant, buzuq, guitare) interfère avec les arpèges acides et nappes ruisselantes entraînées par Romain Henri aux machines. Laissant apparaitre des bribes d'identités troubles, leur musique sillonne de nuit les routes marocaines et parcourt ses paysages dans un son brut, psyché, désorienté et désoriental.


We Hate You Please Die 

L'ambition de We Hate You Please Die : remettre la fureur au goût du jour à grands coups de fuzz sans oublier quelques gouttes de pop. Du brut et de l'électricité, des concerts énergiques et cathartiques, la viscéralité et l'émotion sont la base du projet. Le groupe est engagé et attentif aux questions sociétales et environnementales, aiment faire chanter la foule et s'y frotter. 


 Nyoko Bokbae 

Nyoko Bokbae est un trio qui représente au mieux la culture musicale d'aujourd'hui. Que ce soit en wolof, en français ou en anglais, leur musique est un témoin de tout ce qui les font vibrer : la musique nigérienne, le RnB américain ou encore les broken beats anglais. Unique en son genre, Nyoko Bokbae, avec ses deux chanteurs, mannequins et noctambules, John Grace et Boy Fall, est tout simplement ce qu'il y a de plus excitant à venir sous le soleil parisien.


Global Network 

 « Global Network est le résultat de chaque expérience que nous traversons, de nos succès ainsi que de nos échecs ». Loris Sasso et Nils Peschanski ont donné naissance à Global Network en 2018, s'inspirant d'artistes comme Franck Ocean, Jamie xx, Beyoncé ou encore Radiohead, toujours avec une certaine forme de sincérité, simplicité, d'amour et de partager des bons moments.  


Rendez-vous, le Jeudi 26 mars à 17h pour découvrir les prestations de ces jeunes talents à la Seine Musicale