Montreuil
Société
Par Vià Grand Paris
Publié le 19/03/2020 à 10:17

Le maire de Montreuil alerte l’Etat sur les « conditions sanitaires » des « lieux d'hébergement précaires collectifs »

Patrice Bessac, le maire de Montreuil, a alerté ce jeudi 19 mars « les autorités préfectorales sur la situation extrêmement préoccupante des lieux d'hébergement précaires collectifs, présents en nombre sur le territoire de Montreuil : campements de plusieurs centaines de personnes, en majorité Rom - sur la ZAC Boissière-Acacia - squats divers regroupant plusieurs dizaines, voire centaines de personnes, foyers informels et foyers de travailleurs migrants en situation de sur occupation ». 

 

« Dans le cadre des mesures générales de confinement, les conditions sanitaires de ces divers lieux ne peuvent en aucun cas garantir la protection de ces enfants, de ces femmes et de ces hommes », explique Patrice Bessac. L’élu a proposé à la préfecture de mettre à disposition des lieux vacants du patrimoine communal pour participer à l'accueil provisoire de ces populations et demandé un soutien pour débloquer, dans un premier temps, des aides alimentaires pour répondre, en lien avec les associations locales, aux premières urgences tout en réfléchissant à des dispositifs plus pérennes à destination de l'ensemble des publics. 

 

« J’ai aussi dit la disponibilité des agents du service public local à participer à l'organisation concrète de la solidarité avec les personnes les plus vulnérables (brigade de courses, aide à la tenue des permanences associatives de distribution alimentaire, livraison de colis d'aide alimentaire dans des foyers ou des bidonvilles…) ». 

 

Depuis samedi, une plateforme numérique est disponible sur le site internet de la ville de Montreuil pour signaler toute personne isolée ou en situation de vulnérabilité. « Cet outil de lien social est à la disposition de chacun.e pour que la solidarité Montreuilloise ne laisse personne sur le bord du chemin », souligne Patrice Bessac.