Paris
Environnement
Par Christophe Rigaud
Publié le 11/02/2019 à 16:57

Le bruit, cauchemar des Franciliens

Un rapport Bruitparif révèle l’ampleur de l’impact négatif du bruit sur la santé des habitants d’Ile-de-France, qui serait « la seconde cause de morbidité derrière la pollution atmosphérique ».

Bruitparif, l’organisme qui mesure les nuisances sonores en Ile-de-France, va publier un rapport inquiétant sur les conséquences du bruit sur la vie des Franciliens. Dans ce rapport consulté par Le Monde, le bruit affecterait la santé des habitants, surtout autour des aéroports. Selon le rapport de Bruitparif, 10,7 mois  de vie en bonne santé sont perdus à cause du bruit. Un chiffre qui peut grimper selon la zone jusqu’à 3 ans. 

En "zone dense francilienne", soit un total d'environ 10 millions de personnes, 90% de la population est exposée à des niveaux sonores trop élevés, par rapport aux recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

La Commission Européenne a déjà sommé la France en 2017 de réagir contre les pollutions sonores, en adoptant « des plans d'action sur le bruit ambiant ». Ce n'est pas la première fois qu'un rapport sur le bruit annonce des chiffres aussi alarmants. En 2016, Bruitparif estimait le coût social du bruit en Ile-de-France à 16,2 milliards d'euros par an.