Nanterre
Société
Par Quentin Mauclaire
Publié le 17/04/2018 à 14:53

Le blocage continue à l'université de Nanterre

Les mouvements étudiants se poursuivent et l’université de Paris-Nanterre continue d’être bloquée ce mardi 17 avril. Le bloquage devrait être reconduit demain mercredi, si le vote en assemblée générale de ce matin est respecté.

Ils étaient 1 600 dans l’amphi A du bâtiment G de l’université de Paris-Nanterre ce matin, réunis pour une assemblée générale exceptionnelle ayant pour but de décider d'une possible suite du blocage. Une affluence exceptionnelle pour une réunion regroupant des étudiants. Après trois heures de discussions vives et intenses, le vote à mains levées a largement décidé les étudiants de poursuivre l’inaccessibilité de la fac jusqu'à jeudi. Les étudiants demandent également la démission de Jean-François Balaudé, président de l’université. Les partiels initialement prévus cette semaine, devraient être reportés à une date extérieure.

 

Lundi 16 avril, la direction de Paris X avait déjà communiqué sur sa position et avait décidé que les locaux de Nanterre resteraient fermés aujourd’hui. Pour autant, l’université ne désarme pas. « Nous condamnons ces blocages, qui contreviennent à la liberté de chacun de se former et d'acquérir un diplôme universitaire. […] L'établissement souhaite que les partiels et examens puissent se tenir. […] Nous espérons vivement que nous parviendrons à trouver un terrain d'entente permettant de retrouver la sérénité requise au sein du campus, conciliant les aspirations des uns et des autres.» peut-on lire dans le communiqué. Et pas question d’attribuer des notes sans examen, selon l'université.