Paris
Politique
Par Christophe Rigaud
Publié le 14/11/2019 à 14:34

Ile-de-France : les départements dénoncent « le blocage » par l’Etat du fonds de solidarité

Les sept présidents des départements franciliens s’inquiètent d’une « obscure instruction comptable venue de Bercy » bloquant le Fonds d'Investissement Interdépartemental (FS2I).

Ce fonds de solidarité doté par les département de 150 millions d'euros chaque année à partir de 2019 est censé financer de nombreux projets en Yvelines, Val d’Oise, Hauts de Seine, Val de Marne, Seine-Saint-Denis, Essonne ou Seine-et-Marne : collèges, PMI, transports, logements… Mais au moment de verser les fonds, les départements affirment « qu’une obscure instruction comptable venue de Bercy a enjoint les payeurs départementaux à refuser les mandatements émis par les départements. »

Un courrier est alors envoyé à Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires, et Gérald Darmanin, ministre des Comptes publics. « Plusieurs mois après, nous sommes toujours dans l'attente d'une réponse malgré de nombreuses relances et aujourd'hui il est urgent que le gouvernement prenne enfin une décision claire qui permette au FS2I de fonctionner, s’étonnent les 7 départements d’Ile-de-France. On ne peut pas « en même temps » exhorter les collectivités à travailler ensemble et les bloquer quand elles le font… »

Sans réponse du gouvernement, les départements franciliens ont décidé de ne pas se rendre à une réunion sur le Grand Paris « tant qu'une décision positive sur le FS2I ne sera pas prise et notifiée ». Les présidents de Conseil départementaux se demandent si « le blocage du FS2I par l'administration d’État ne cache pas un chantage du gouvernement ».