Toulouse
Economie
Par Forgeois Stéphanie
Publié le 23/02/2021 à 09:00

Des bons solidaires pour lutter contre la précarité

Perrine Ranquet est étudiante à Toulouse. A 25ans elle souhaite devenir éducatrice spécialisée et suit un double cursus avec une licence des sciences de l'éducation. Aujourd'hui, elle vient de recevoir ses bons solidaires envoyés par voie postale par le Conseil départemental de la Haute-Garonne. Une aide d'urgence mise en place par le CD31 pendant le premier confinement pour lutter contre la crise du coronavirus et surtout soutenir les étudiants et familles en situation de précarité pendant cette période difficile. 

Avec ces quinze chèques d'une valeur de 10€ chacun, Perrine va pouvoir faire ses courses. 

Des bons qui s'utilisent dans les enseignes commerçantes comme des tickets restaurants, mais qui peuvent également servir pour des produits d'hygiène, chez le médecin, dans les transports en commun ou encore dans des sites culturels.

Cette précarité, Nassima Chérif l'a bien connu l'an dernier. Mère célibataire de deux enfants, elle a dû faire l'école à la maison, s'occuper des repas des enfants pendant le premier confinement. Elle a pu bénéficier de deux chéquiers de 150€ pour pallier aux dépenses du quotidien.

Plus de 50 355 bons solidaires ont été distribués par la collectivité depuis avril 2020, pour un montant total de 7,98 M€ (incluant la compensation de la restauration scolaire). Pour savoir si vous êtes éligibles aux bons solidaires, rendez-vous sur le site internet du Conseil départemental de la Haute-Garonne.