Paris
Société
Par Quentin Mauclaire
Publié le 14/03/2018 à 11:43

Des automobilistes handicapés verbalisés à tort à Paris

Malgré leur carte de stationnement européenne et leur possibilité de se garer gratuitement, certains automobilistes handicapés se sont vus verbaliser… à tort.

C'est une nouvelle polémique dont se serait bien passée la mairie de Paris. Après les cas Streeteo avec ses contrôles fictifs et la verbalisation d'automobiles par l'intermédiaire d'agents non-assermentés ; la privatisation de la gestion de stationnement sur la voie publique cause bien des soucis à la municipalité parisienne. France Info a révélé, ce lundi 12 mars, que des conducteurs en possession de cartes handicapés avient reçu des contraventions pour stationnement sur des places payantes. Seul problème, les personnes reconnues handicapés possède le droit de stationner gratuitement.

 

"La proportion de réclamations se situe entre 1% et 2%"

 

Afin de régler leur situation, ces automobilistes ont deux solutions comme l'a expliqué à L'Obs Christophe Najdovski, adjoint à la mairie de Paris chargé des transports. Ils peuvent choisir de contester ou bien de payer l'amende en question. Dans la deuxième option, les automobilistes seront remboursés après l'avoir signalé à la Ville de Paris.

 

Christophe Najdovski tempère la situation devant cette nouvelle polémique. "La proportion de réclamations se situe entre 1% et 2%, ce qui est comparable à ce qui existait avant la privatisation des amendes de stationnement.".