Asnières-sur-Oise
Société
Par Zanetta Olivier
Publié le 29/04/2020 à 15:27

Déconfinement : Augmentation des demandes de paroi de protection

Quelles solutions sanitaires pour accueillir le public dans les commerces après le 11 mai et demain dans l’hôtellerie restauration ou l'événementiel ? Des solutions existent. Elles s’inventent en Ile de France. Illustration avec le groupe SGIV, spécialisé dans les enseignes et les signalétiques à Méry-sur-Oise (Val d'Oise), qui est aujourd'hui sollicité par tous les secteurs d'activités pour inventer des solutions de protection innovantes.


Ce n'était pas son métier premier, il a fallu s'adapter après avoir été sollicité d'abord par des pharmaciens chez qui il avait installé des enseignes lumineuses. Amaury Simon répond aujourd'hui aux demandes de commerçants, patrons d'auto-école, chauffeurs de taxi, hôteliers... Avec ses équipes, il fabrique des vitres de protection COVID-19 en Plexi, standard ou sur-mesure, baptisées PROTECTIOME, destinés aux collaborateurs en contact avec le public. Les premières cloisons de protection COVID-19 permettaient aux personnes travaillant derrière une borne d’accueil ou une zone d’encaissement, de continuer à exercer leur activité professionnelles dans des conditions de travail optimales, aujourd'hui il réfléchit à équiper restaurants et hôtels. "Tout le monde va mettre de la paroi, l'enjeu fort c'est de redonner de la dynamique dans les cafés et restaurants, créer des protections sympas. il faut redonner l'envie au client de consommer et à trouver du plaisir".