Sceaux
Société
Par Vià Grand Paris
Publié le 07/04/2020 à 10:16

Covid19 : obligation de «se protéger le nez et la bouche» à Sceaux (92)

Philippe Laurent, maire de Sceaux, a pris un arrêté municipal pour obliger chaque personne de plus de 10 ans à porter une « protection nasale et buccale ». Une mesure qui entre en vigueur mercredi pour toutes sorties dans cette ville des Hauts de Seine.

Objectif de Philippe Laurent : « protéger les autres » dans ses déplacements dans l’espace public « afin de  mieux lutter contre le COVID19 ». Le maire avait constaté un « relâchement » dans les habitudes de certains de ses administrés depuis le début du confinement.

« Il fallait en arriver là pour marquer les esprits, permettre de rendre peut-être moins longue la période de confinement et réussir le déconfinement le moment venu », explique Philippe Laurent

Mais comment se mettre en règle avec cette décision municipale si l'on n'a pas réussi à se procurer un masque ? « A défaut d'un masque chirurgical ou FFP2, les usagers de l'espace public de plus de 10 ans peuvent porter une protection réalisée par d'autres procédés à la condition que ceux-ci couvrent totalement le nez et la bouche », précise l'arrêté municipal. Le maire montre d'ailleurs l'exemple sur son compte twitter, il a changé sa photo de profil. Philippe Laurent s'affiche avec un masque de tissu.

En cas de non respect de cette obligation de « se protéger le nez et la bouche » lors de ses sorties dans  Sceaux, on s'expose à une amende de 38 €.

« Même si cette mesure peut paraître autoritaire à certains, je l’ai prise en fonction de ce que j’estime être en toute conscience ma responsabilité essentielle de maire en matière de protection de la population, conclut Philippe Laurent. Chacun doit comprendre que, s’il ne souhaite pas se protéger lui-même, il a le devoir de protéger les autres de lui-même. C’est une vraie question de sens des responsabilités ».