Paris
Tourisme
Par Christophe Rigaud
Publié le 31/08/2020 à 10:23

Covid-19 : l’Ile-de-France a perdu 14,3 millions de touristes

La pandémie de coronavirus a fortement impacté le tourisme en Ile-de-France au premier semestre 2020. La région Ile-de-France estime à 6,4 milliards d’euros le manque à gagner pour le secteur.

Triste record en Ile-de-France pour le tourisme avec une baisse historique de la fréquentation début 2020, malgré une timide reprise cet été. Selon la région Ile-de-France et le comité régional du tourisme, l’Ile-de-France a perdu 14,3 millions de touristes pour une perte estimée à 6,4 milliards d’euros par rapport à 2019. En cause, la pandémie de coronavirus qui a stoppé net un secteur économique clé pour la région capitale, et notamment Paris.

Hôtels, musées et monuments fortement impactés

La baisse la plus marquée est celle de la clientèle internationale avec une chute au 1er semestre de 68% de séjours contre un recul de 54% pour la clientèle française. Sur l’ensemble du 1er semestre 2020, les nuitées hôtelières reculent de 61% par rapport à 2019 alors que pour les locations et meublés saisonnières, la baisse est plus modérée (-47%). Au cours des mois de juin et juillet, plus d’un hôtel parisien sur deux était encore fermé, tandis qu’en Ile-de-France hors Paris, les chiffres sont meilleurs, près de 70 % des hôtels étant ouverts.

La fréquentation des musées et monuments a été également fortement impactée au cours du 1er semestre, avec des baisses comprises entre 60% et 80%. Le musée du Louvre, par exemple, annonce une baisse de 64% de sa fréquentation et le domaine de Versailles de 77% par rapport à la même période de l’année 2019.

60% de perte de chiffre d’affaires

Petite lueur d’espoir : une reprise progressive a été constatée à partir du 11 mai, date de fin du confinement en France, surtout pour la clientèle française et à partir de la mi-juin pour la clientèle internationale de proximité notamment en juillet et sur les premières semaines du mois d’août. Les clientèles les plus présentes sont les Allemands, les Britanniques, les Néerlandais, les Belges et les Espagnols.

Malgré tout, les niveaux de fréquentation touristique de la période estivale restent encore largement en dessous de ceux des périodes « normales», de l’ordre de 50 à 60%.Les professionnels estiment les pertes de leur chiffre d’affaires à plus de 60% au cours des mois de juillet et d’août.

Une plan de relance de 15 M€ pour le tourisme

La région Ile-de-France a mis en place des dispositifs économiques dont ont bénéficié les acteurs du secteur touristique. Plus de 210 M€ ont été accordés aux entreprises du secteur touristique en Ile de France dans le cadre du fonds de solidarité, soit 16 % du total (1,3 Md€), 12% des Prêts à taux zéro Rebond Ile-de-France leur ont été accordées et ils représentent près de 20% des 2 800 demandes au « Fonds Résilience Ile-de-France et collectivités ». La région a également proposé début juillet un plan de relance incluant 15 M€ pour le secteur du tourisme. Ces financements ont permis de lancer des opérations de communication et de promotion, et 7 M€ sont directement fléchés pour venir en aide à des acteurs touristiques.