Cergy
Société
Par Christophe Rigaud
Publié le 05/12/2018 à 13:22

A15 : ouverture d’une troisième voie sur le viaduc de Gennevilliers

Réduite depuis le 19 mai dernier à deux voies au lieu de quatre, suite à l’effondrement du mur de soutènement, la circulation sur le viaduc de Gennevilliers en direction de Paris va désormais pouvoir se faire sur trois voies à compter de ce mercredi matin. La vitesse sera contrôlée par un radar.

La direction des routes d’Île-de-France (DiRIF) avait réaffirmé, il y a quinze jours, son engagement de réouvrir prochainement une 3e voie à la circulation sans toutefois donner de date précise. Dans un communiqué de presse daté de ce mardi, elle annonce que cette ouverture « sera effective ce mercredi 5 décembre à partir de 05h00 du matin. ». Une bonne nouvelle pour les usagers de l’A15 qui empruntent quotidiennement le viaduc de Gennevilliers, obligés de prendre leur mal en patience depuis le 19 mai dernier pour arriver à s’engouffrer dans deux des quatre voies ouvertes à la circulation.

« Pour continuer à assurer les conditions de sécurité des usagers, la vitesse maximale autorisée reste fixée à 70km/h en amont du chantier, à partir de la réduction du nombre de voies. Cette vitesse sera contrôlée par l’installation d’un dispositif de contrôle-sanction automatique, précise la DiRIF. La vitesse maximale autorisée sera fixée à 50km/h au droit du chantier, sur les 3 voies de largeur réduite. »

La réparation du mur de soutènement, dont une partie s’est effondrée le 15 mai dernier, a commencé début septembre, « avec la mise en place des installations techniques, l’approvisionnement en matériaux et l’acheminement des matériels sur place, ainsi que la finalisation des études techniques détaillées ». Ces travaux financés par l’État s’élèvent à près de 6 M€. Ces derniers ne devraient pas s’achever avant mars 2019 selon le calendrier établi par la DiRIF.